Nouvelles des Amis - RTL info

RTL Info - Belgique


Toute l'actualité belge - 24h/24 - 7j/7 en texte mais aussi en images et en vidéos


"Julian Assange est libre" et a quitté le Royaume-Uni, se félicite WikiLeaks 

Selon WikiLeaks, l'Australien de 52 ans a quitté la prison de Belmarsh lundi matin, a été libéré par la justice britannique à l'aéroport londonien de Stansted dans l'après-midi, d'où il a embarqué à bord d'un avion et a quitté le Royaume-Uni.

Lire la suite

(25/06/2024 : 02:54)

L'incendie de la tour Kennedy maîtrisé, un décès et 14 personnes hospitalisées 

Les pompiers se sont à présent attelés à fouiller tous les appartements. Les recherches devraient être terminées dans la matinée.

L'incendie, qui s'est d'abord déclaré dans les caves, s'est étendu pendant l'après-midi à toute la hauteur de l'immeuble via les gaines techniques. Des fumées ont rapidement été aperçues dans les étages supérieurs du bâtiment.

Lire la suite

(25/06/2024 : 01:22)

Anvers: une fuite chez TotalEnergies provoque des nuisances olfactives le long de l'Escaut 

Les pompiers d'Anvers ont tenu à rassurer la population, affirmant qu'aucune substance dangereuse n'avait été libérée et qu'il n'y avait aucun risque pour la santé publique. Par mesure de précaution, plusieurs communes ont néanmoins conseillé à leurs habitants de garder portes et fenêtres fermées. "Il s'agit uniquement de limiter les odeurs, il n'y a aucune raison de s'inquiéter", ont précisé les services de secours.

Lire la suite

(24/06/2024 : 22:43)

Daniel Bellens et Marie Tenret coupables d'un vol et d'un meurtre en 2017 

Cette nuit-là, l'octogénaire a été agressée chez elle, à la rue du Pied d'eau. Victime de coups portés à la tête, elle est décédée une semaine plus tard à l'hôpital d'un sévère traumatisme crânien. Selon les médecins légistes, le lien causal entre l'agression est les coups est établi.

Les accusés ont contesté les faits. Les jurés, quant à eux, ont relevé plusieurs éléments à charge.

Concernant Daniel Bellens, sa culpabilité est établie au-delà de tout doute raisonnable puisque son ADN a été retrouvé sur les manches du pyjama que portait la victime. Marie Tenret a déclaré l'avoir conduit à Ronquières le 22 août, ce que corroborent les données téléphoniques de Daniel Bellens, qui révèlent une activité sur les antennes couvrant cette zone. Le lendemain, il a consulté des sites pour revendre de l'or, objet du vol commis chez la victime.

Quant à Marie Tenret, les jurés n'ont eu aucun doute non plus en raison d'un faisceau d'éléments : son téléphone qui active l'antenne près de la scène de crime avant et durant la commission de celui-ci. Elle a utilisé son véhicule pour se rendre sur place et la victime a confié à ses proches, juste après les faits, qu'elle avait été agressée par plusieurs personnes, dont une femme.

Enfin, l'intention de tuer est établie par les coups, nombreux et violents, portés à la tête d'une personne âgée et vulnérable. Les jurés estiment qu'en adoptant un tel comportement, les auteurs ont accepté les conséquences mortelles de leurs actes.

Le débat sur la peine aura lieu mardi.

Lire la suite

(24/06/2024 : 22:35)

Woluwe-St-Lambert:dénonçant une "dérive autoritaire", la 1ère échevine ne représentera pas 

Dans un communiqué, elle a précisé que "son énergie et sa détermination" étaient restées "intactes malgré les nombreuses embûches mais certaines orientations de la commune ne rencontrent plus les valeurs qui sont les siennes et les intérêts des habitants".

"La dérive autoritaire du pouvoir détenu entre les mains d'un seul homme constitue une première raison", a-t-elle ajouté, visant, sans le citer, le bourgmestre Olivier Maingain, ex-président de DéFI.

Selon Mme Molenberg, "la seconde qui en est la conséquence réside dans la disparition progressive des débats et des échanges d'idées. L'humain n'est plus au centre des préoccupations ce qui pourtant fut la marque de fabrique de Défi (FDF) de Woluwe-Saint-Lambert".

La Première échevine a également tenu à dire que pendant les 30 années consacrées au service des citoyens, elle s'est efforcée de développer des politiques en faveur des personnes et de leurs besoins. Cependant, elle n'a pas pu empêcher la fermeture de certains services à la population (livraison de repas aux seniors, suppression des primes aux familles nombreuses et de la halte-garderie, fermeture du restaurant pour les seniors et des ASBL Action sociale et Promotion des personnes en situation de handicap, l'Antenne interuniversitaire Ucl-Ulb... ) "et les finances communales font craindre le pire".

Lire la suite

(24/06/2024 : 22:20)

Anvers: des militants appellent au boycott des entreprises liées à l'armée israélienne 

Cette mobilisation intervient après la controverse suscitée par le projet d'achat de véhicules EZRaider, des segways multifonctionnels destinés aux forces de l'ordre. La commune a récemment renoncé à cette acquisition, le dirigeant du fabricant israélien étant accusé de propos racistes envers les Palestiniens.

Si les militants saluent cette décision, ils estiment qu'elle ne va pas assez loin. Ils exigent que la Ville d'Anvers cesse toute collaboration avec des entreprises impliquées dans l'industrie de l'armement ou les forces armées israéliennes.

Lire la suite

(24/06/2024 : 22:17)

"Beaucoup d'impatience", "un cadeau": Marie Jacqmin (Les Engagés) et Maxime Daye (MR) se préparent à leur nouvelle vie 

C'est l'une des plus jeunes nouvelles recrues du Parlement wallon. Marie Jacqmin (Les Engagés), 28 ans, s'apprête à vivre sa première expérience en tant qu'élue. "C'est un petit peu stressant, mais vraiment c'est surtout maintenant, on a envie de découvrir tout ça et vraiment pouvoir se mettre au ttravail.

Son compagnon, Antoine, ne pense pas qu'elle soit "trop jeune pour entrer là-dedans": "Elle sait très bien ce qu'elle veut et je pense qu'elle est compétente dans son domaine".

Pour Maxime Daye, ce mandat ne sera pas le premier, échevin à l'âge de 23 ans, il est désormais bourgmestre. À 41 ans, il franchit ce mardi une étape supplémentaire. "Je vis le moment présent comme étant un cadeau finalement de tous ceux qui m'ont accompagné aussi pendant toutes ces années. Je ne vais pas dire que c'est un graal d'être comme ça député, mais quand même, c'est important", répond-il.

"Maxime nous a toujours habitués, quelque part, à toujours faire plus. Quelque part, c'est juste dans l'ordre des choses en fait, il y a que lui qui s'en rend pas compte", nous confie son mari, Vincent.

Je vois ça comme une excitation, j'adore travailler, je me lève très tôt, je me couche très tard

Nous l'accompagnons en réunion avec ses échevins. Député, il va pouvoir cumuler avec son poste de bourgmestre. "Moi, je vois ça comme une excitation, j'adore travailler, je me lève très tôt, je me couche très tard. La grande différence avec avant, c'est que je vais pouvoir m'entourer de collaborateurs parlementaires et donc là la première chose à faire ça va être de les engager", admet Maxime Daye.

On a besoin de nouveaux visages, de nouvelles idées, d'enthousiasme

Une élection et des changements. Maxime Daye cède la présidence de l'Union des Villes et Communes, tandis que Marie Jacqmin quitte la coordination de la section jeunesse des Engagés pour se consacrer à sa nouvelle vie. "Je pense qu'on a besoin de nouveaux visages, de nouvelles idées, d'enthousiasme", dit-elle. Lorsqu'on lui demande si elle compte "les secouer un peu les aînés", elle nous répond en souriant : "Je pense que je n'aurais pas peur de le faire en tout cas".

Tête de liste dans son arrondissement, elle a obtenu 6425 voix de préférence. Maxime Daye, près de 9300.

Leur volonté désormais : se mettre au travail avec des thèmes de prédilection. "Moi, j'aimerais bien travailler sur la simplification de manière générale. Simplification administrative, simplification institutionnelle. Et puis d'autre part aussi des dossiers d'actualité pour ma région ici. Que ce soit la gestion des PFAS ou que ce soit la boucle du Hainaut", nous dit Maxime Daye.

Marie Jacqmin pense à d'autres sujets : "La santé mentale des jeunes, mais aussi l'agriculture. On est ici en Hesbaye, je suis une élue de Huy-Waremme. Pour moi c'est très important de pouvoir mettre vraiment leur savoir-faire en avant et les valoriser".

 Les deux nouveaux députés presteront serment ce mardi dans l'après-midi.

Lire la suite

(24/06/2024 : 22:12)

Un autre incendie touche un appartement à quelques centaines de mètres de la tour Kennedy 

Peu avant 20 heures, cet incendie a éclaté dans un appartement situé au troisième et dernier étage d'un petit immeuble de la rue des Clarisses.

Sur tous les fronts, quelques pompiers ont temporairement quitté la tour Kennedy pour aller éteindre les flammes. Trois autopompes, une échelle et une ambulance se sont rendues sur les lieux où les hommes du feu se sont rapidement rendus maîtres de la situation.

Lire la suite

(24/06/2024 : 22:06)

Une femme victime d'une intoxication au CO à Berchem-Sainte-Agathe 

Vers 18h00, la personne a contacté les services d'urgence, se plaignant de maux de tête et de nausées, et signalant le déclenchement de son détecteur de CO.

"Le centre d'appels d'urgence a immédiatement dépêché les secours sur place. Le médecin du SMUR a constaté que la personne présentait effectivement des signes légers d'intoxication", explique le porte-parole. "Elle a été soignée sur place. La cause a été identifiée comme étant son appareil de chauffage individuel, qui a été mis hors service par Sibelga."

Lire la suite

(24/06/2024 : 21:40)

L'hélitreuillage des habitants bloqués a commencé 

Plus tôt dans la soirée, un renfort d'hélicoptères de La Défense nationale et du Grand-Duché du Luxembourg avait été annoncé. Un hélicoptère a depuis commencé les opérations d'héliportage alors qu'un deuxième a déposé une équipe de pompiers sur le toit de l'immeuble.

Au sol, des renforts de la zone de secours d'Anvers et de Bruxelles sont également arrivés sur place avec leurs grandes échelles de 60 mètres. Une cinquantaine d'hommes du feu des zones de secours de Liège et Verviers sont par ailleurs mobilisés.

Lire la suite

(24/06/2024 : 21:33)

Un appartement de Liège ravagé par les flammes à deux pas de l'incendie de la tour Kennedy 

Alors que les pompiers étaient toujours à pied d'oeuvre pour l'incendie de la tour Kennedy, un autre incendie avait lieu en même temps à quelques pas de là. C'est un appartement de la Rue des Clarisses qui a été détruit. Peu avant 20 heures, cet incendie a éclaté dans un appartement situé au troisième et dernier étage d'un petit immeuble.

D'après les pompiers de Liège, l'appartement était habité par un papa et ses deux enfants. Ces derniers se sont rendu compte de l'incendie et ont prévenu leur père. La petite famille ainsi pu sortir à temps, bien que le papa est légèrement blessé aux mains.

Sur tous les fronts, quelques pompiers ont temporairement quitté la tour Kennedy pour aller éteindre les flammes. Trois autopompes, une échelle et une ambulance se sont rendues sur les lieux où les hommes du feu se sont rapidement rendus maîtres de la situation.

Lire la suite

(24/06/2024 : 21:07)

Près de 70 personnes relogées dans des hôtels ou au hall Omnisport de Cointe 

"Un renfort d'hélicoptères de La Défense nationale et du Grand-Duché du Luxembourg est en mouvement pour permettre un héliportage des personnes encore bloquées dans le bâtiment", précise la police locale. Peu après 20h00, un premier hélicoptère est arrivé sur les lieux de l'incendie.

Le feu a pris dans la cave et s'est dispersé dans l'immeuble via les gaines électriques. Outre les câbles qui brûlent, le sinistre provoque beaucoup de fumées. "L'évacuation est toujours en cours. Les derniers étages sont toujours inaccessibles. Les occupants de ces derniers étages doivent rester sur leurs balcons", souligne la police de Liège. "Des renforts de la zone de secours d'Anvers, avec des grandes échelles, sont arrivés. Ceux de Bruxelles sont en route."

"Le bâtiment restera inaccessible et sera surveillé", prévient encore la police locale. Le quai Paul Van Hoegaerden a été fermé à la circulation. Au vu des difficultés de mobilité générées par les opérations en cours, il est demandé aux supporters italiens et croates d'éviter tout cortège en véhicules sur Liège après le match, quel que soit le résultat.

Une conférence de presse sera organisée au centre de crise à l'hôtel de police plus tard dans la soirée.

Lire la suite

(24/06/2024 : 20:54)

Dix-huit mois à huit ans de prison requis pour de multiples vols avec violence 

Le premier vol commis par les quatre premiers prévenus a eu lieu la nuit du 25 au 26 août 2022. Une jeune femme vivant seule a été agressée par trois hommes cagoulés alors qu'elle regagnait son appartement à Fontaine-L'Évêque (Hainaut). Les malfrats étaient à la recherche d'un héritage de 15.000 euros supposé se trouver au domicile de la victime.

Emmenée dans les bois, cette dernière a donné les instructions nécessaires pour que les voleurs prélèvent de l'argent sur son compte bancaire et fouillent son domicile. Les trois voleurs et le chauffeur ont fini par se partager quelques centaines d'euros, sans mettre la main sur l'importante somme ciblée. La victime a finalement été abandonnée à son propre sort dans le bois de Leernes et est parvenue à contacter les secours deux heures plus tard.

Les quatre comparses sont également suspectés d'avoir commis plusieurs autres vols avec effraction ou violence chez des particuliers ou dans des commerces, pour des montres de luxe, des paquets de cigarettes ou encore pour une statuette en or évaluée à 50.000 euros. Les deux derniers prévenus sont uniquement poursuivis pour la détention d'armes et de munitions.

Les quatre principaux prévenus ont évoqué "une mauvaise passe" ou "un manque d'argent" pour expliquer leur passage à l'acte. Des peines allant de 18 mois à huit ans de prison ont été requises par le parquet. Les différents avocats à la défense ont sollicité des mesures de faveur.

Le jugement sera prononcé le 11 juillet prochain.

Lire la suite

(24/06/2024 : 20:52)

Quatre ans de prison par défaut pour un viol 

Les faits se sont déroulés le 7 décembre 2021. La victime a été réveillée en pleine nuit "par un poids lourd sur son corps", a-t-elle expliqué en audition, expliquant que son meilleur ami, un Français rencontré en ligne sur un jeu vidéo, l'avait violée. "L'agression sexuelle a finalement pris fin quand le suspect est allé se recoucher dans le canapé comme si de rien n'était", a précisé le ministère public.

Le suspect était hébergé par la victime au moment des faits, avant d'être chassé par le père de cette dernière quelques jours plus tard. Une peine de quatre ans de prison a été requise par défaut contre le suspect, absent à son procès et lors du jugement.

Lire la suite

(24/06/2024 : 20:37)

Trois mois de prison pour une tentative de meurtre requalifiée en menaces par geste 

Le 12 décembre dernier, la police carolo est intervenue boulevard Jacques Bertrand à la suite d'une scène de tirs. Les caméras de vidéosurveillance présentes sur place ont révélé qu'un homme avait été poursuivi par quelques individus, dont un qui était armé d'un pistolet. Interrogée, la victime a fourni des détails sur son agresseur et avait également montré une photo du suspect sur Facebook. "D'après la victime, ce dernier vendrait des produits stupéfiants et n'accepterait pas que d'autres personnes traînent en rue sans se fournir", avait détaillé le parquet en audience.

L'homme ciblé par la tentative de meurtre a reconnu formellement Mohamed L. sur un panel photo. Le suspect de 21 ans a finalement été interpellé le lendemain des faits, alors qu'il portait une veste longue identique à celle du tireur. "Son GSM révèle la présence d'une photo le montrant prenant la pose avec un pistolet et une seconde image portant le même sweat que l'agresseur", avait ajouté la substitute du procureur.

Mohamed L. a nié être l'auteur des tirs, désignant son cousin comme étant l'homme recherché. Une peine de huit ans de prison a été requise contre le prévenu par le parquet, tandis que la défense a sollicité un acquittement.

Lire la suite

(24/06/2024 : 20:35)

Une quarantaine de travailleurs concernés par la faillite annoncée de Jumatt à Andenne 

Selon les représentants syndicaux de la FGTB, l'entreprise de construction modulaire Jumatt (Groupe Bostoen) a déposé le bilan en milieu de semaine dernière, faisant aveu de faillite, laquelle devrait être officialisée jeudi.

"Les réponses de l'employeur aux questions cruciales ont été laconiques et insatisfaisantes. Si elle confirme que le site andennais appartient bien à une société du groupe Bostoen non faillie, la direction répond par la négative aux questions sur le soutien financier pour la reconversion des travailleurs et la capacité de paiement des salaires de juin", dénonce Jonathan Hubert, le secrétaire régional de la Centrale générale de la FGTB Namur-Luxembourg.

Une réunion du personnel sera organisée sur le site d'Andenne, mardi midi, en présence des instances syndicales.

"Nous sommes prêts à mener des actions pour nous faire entendre. Et nous restons dans l'espoir qu'un repreneur se manifeste au plus vite", ajoute le représentant de la FGTB.

Lire la suite

(24/06/2024 : 20:32)

L'incendie de la tour Kennedy ne devrait pas être maîtrisé avant une à deux heures 

Une échelle de 60 mètres appelée en renfort est arrivée d'Anvers peu après 19h00. "L'incendie s'étend sur toute la hauteur d'immeuble", a confié Denis Honders à l'agence Belga. "La difficulté de l'incendie a trait à la typologie de la tour qui est très élevée. Donc il est très compliqué pour nous d'amener de l'eau en point supérieur du bâtiment, mais aussi pour les pompiers d'évoluer au sein du bâtiment."

Le feu a pris dans la cave et s'est dispersé dans l'immeuble via les gaines électriques. Outre les câbles qui brûlent, le sinistre provoque beaucoup de fumées, ce qui bloque la cage d'escalier et empêche les habitants encore présents de quitter les lieux. Certains habitants sont toujours bloqués, notamment dans les étages supérieurs de la tour, qui compte 250 appartements, a constaté Belga.

Un centre de crise a été mis en place à l'athénée Charles Rogier (Liège 1) où les habitants sont pris en charge. Au total, dix-huit personnes ont été accueillies au poste médical avancé. Trois personnes ont été hospitalisées.

Lire la suite

(24/06/2024 : 20:10)

L'incendie de la tour Kennedy ne devrait pas être maîtrisé avant une à deux heures 

Une échelle de 60 m appelée en renfort est arrivée d'Anvers peu après 19 heures. Le feu a pris dans la cave et s'est dispersé dans l'immeuble via les gaines électriques. "Cela brûle un peu partout", a confié un pompier à l'agence Belga.

Outre les câbles qui brûlent, le sinistre provoque beaucoup de fumées, ce qui bloque la cage d'escalier et empêche les habitants encore présents de quitter les lieux. Certains habitants sont toujours bloqués, notamment dans les étages supérieurs de la tour, a constaté Belga.

Un centre de crise a été mis en place à l'athénée Charles Rogier (Liège 1) où les habitants sont pris en charge. Au total, dix-huit personnes ont été accueillies au poste médical avancé. Trois personnes ont été hospitalisées.

Lire la suite

(24/06/2024 : 19:49)

Inondations en Isère : un couple de Belges miraculés secourus par hélicoptère 

Des pluies diluviennes ont tout emporté dans un village situé dans l'Isère, provoquant des crues impressionnantes. Parmi les habitants évacués, se trouvaient un couple de Belges, Didier et Marie, qui ont vécu une véritable épreuve.

Le niveau ne cessait de monter

Prises au piège à l'intérieur de la maison, Didier et Marie ont été secourus par un hélicoptère après avoir attendu sept heures, alors que leur maison était cernée par les eaux. "La porte a cédé, il y a des carreaux qui ont cédé, donc l'eau rentrait vraiment de toutes parts, le niveau ne cessait de monter", raconte Didier. "On était enfermés, et à ce moment-là, c'était beaucoup trop tard pour partir, parce que la maison était cernée."

Délivrance

Après sept heures de calvaire, un hélicoptère approche. Les secours ont même été étonnés de trouver des survivants. Un sauveteur déclare : "C'est vrai que quand je mets le coup de marteau, je suis un peu sans espoir, parce que la maison, il n'en reste pas grand-chose. Elle est à 95% ensevelie". Pourtant, ces quelques coups leur sont apparus comme une délivrance : "On a entendu les bruits de l'hélicoptère, un type est descendu sur le toit, on a entendu des pas, on a dit : 'Oui, oui, on est là, on est à deux, on est là!'", raconte Didier.

Au total, une centaine de personnes ont été évacuées et aucune victime n'est à déplorer malgré l'ampleur des dégâts. Des pluies torrentielles et la fonte des neiges ont provoqué ces crues impressionnantes, emmenant avec elles une cascade de blocs de pierre. Si les secours sont habitués à ce genre d'opérations, celles-ci marquent les esprits. En quelques heures, c'est l'équivalent de 80 piscines olympiques déversées dans la vallée.

Lire la suite

(24/06/2024 : 19:40)

Un couple a une relation sexuelle sur la N16 à la vue de tous: une enquête est ouverte par la police 

C'est une image surprenante qui a été partagée sur les réseaux sociaux. Celle-ci montre les ébats d'un couple... sur le capot de leur voiture, sur la N16. L'acte a eu lieu, selon nos confrères de 7sur7, près d'un pont traversant l'Escaut. Ce sont, apparemment, des passagers d'autres véhicules qui ont filmé la scène, surpris.

La zone de Police Rieverenland a expliqué à nos confrères qu'une enquête a été ouverte, afin d'identifier les personnes impliquées. Pour y arriver, la police compte utiliser les caméras ANPR, qui permettent de reconnaître les plaques d'immatriculation.

Le couple risque d'être poursuivi pour outrage public à la pudeur et exhibitionnisme.

Lire la suite

(24/06/2024 : 19:27)

La Banque nationale de Belgique présente son ambitieux projet de rénovation 

"Actuellement, les opérations de la Banque sont dispersées dans plusieurs bâtiments au cœur de Bruxelles, qui ne répondent plus aux normes opérationnelles et énergétiques souhaitées", explique la Banque nationale. Le regroupement du personnel dans un seul bâtiment, NBB1, devrait être achevé vers 2030.

"Le nouveau siège permettra à la Banque nationale de réduire considérablement sa surface occupée de 217.000 m² actuels à environ 80.000 m²", précise la BNB. "La décision de regroupement est également influencée par les pratiques de télétravail, réduisant le besoin de postes de travail."

L'îlot NBB1 sur le boulevard de Berlaimont se compose actuellement d'un ensemble de bâtiments historiques construits sur plusieurs décennies, des années 1860 aux années 1960. "Avec ses ailes inégales et ses cours intérieures, le complexe existant est considéré comme opérationnellement inefficace, mais ses composants historiques frappants possèdent une valeur patrimoniale et identitaire significative qui exclut la démolition", estime la BNB.

"Une nouvelle vision est nécessaire pour transformer cette structure", ajoute-t-elle. Dans cette optique, KAAN Architecten et Low Architecten (consortium Statuur) ont été désignés pour concevoir le projet à la suite d'un appel d'offres public.

"La rénovation du bâtiment NBB1 le transformera en un bâtiment intelligent de pointe", dévoile la BNB, qui insiste sur le fait que le projet combinera des éléments contemporains avec la préservation des valeurs historiques.

Les principaux objectifs du projet sont d'améliorer les performances énergétiques et d'optimiser l'utilisation de l'espace. En mettant en œuvre des solutions innovantes et durables, telles que des systèmes d'éclairage, de ventilation et de chauffage intelligents avancés, la Banque vise à réaliser des économies d'énergie substantielles.

Lire la suite

(24/06/2024 : 19:02)

Un trio Diependaele-Depraetere-Mahdi pour deux semaines de consultations 

Parallèlement, la N-VA prépare 19 notes pour autant de groupes de travail et de négociation, chacun consacré à un thème politique. Les premières notes seront prêtes lundi soir ou mardi, indique l'entourage du formateur. Les deux autres partis auront deux jours pour prendre connaissance des documents, puis les négociations concrètes débuteront.

Les groupes de travail seront présidés par les négociateurs en chef du camp N-VA, avec une certaine logique: le formateur Matthias Diependaele se chargera des groupes consacrés au Logement et Budget-Finances. Ben Weyts, ministre sortant de l'enseignement ou encore du bien-être animal, se chargera de ces matières. Idem pour Zuhal Demir et les thèmes Environnement, Justice, Climat et Energie. La même Zuhal Demir présidera un groupe de travail "Bien-être et Pauvreté".

Les consultations à trois avec les organisations et représentants d'intérêt auront lieu en parallèle de ces groupes de travail. Le but est de prendre la température des "attentes" des diverses organisations. On y retrouve les fédérations sectorielles Agoria (technologie), Essenscia (chimie), Fevia (alimentaire) et Fedustria (textile, bois et ameublement), l'union flamande des villes et communes et celle des provinces, l'organisation d'employeurs Voka, les syndicats, les syndicats agricoles, des associations de défense de l'environnement, les coupoles de l'enseignement, les recteurs d'université, ou encore les fédérations des soins de santé.

Lire la suite

(24/06/2024 : 18:44)

"C'était un véritable manque de respect": un préavis de grève déposé par la zone de secours Vesdre Hoëgne et Plateau 

Cette réaction syndicale intervient après que le conseil de zone, qui devait se tenir le 21 juin dernier, a été annulé, faute de bourgmestres présents en nombre suffisant.

Lors de ce conseil de zone, à la demande des syndicats, un plan du personnel devait notamment être à l'ordre du jour.

Les syndicats réclament, entre autres, du personnel opérationnel professionnel et volontaire en nombre suffisant, une prise en compte de la pyramide des âges ainsi qu'une concordance de l'organigramme avec les fonctions réellement exercées.

"Vendredi, alors que l'on n'a pas atteint le quorum au vu de l'absence de trop nombreux bourgmestre, nous avons eu le sentiment que l'on se moquait de nous. C'était un véritable manque de respect alors que de nombreux membres du personnel s'étaient déplacés", ont indiqué Julie Happaerts secrétaire permanente CSC SP et Stéphan Cormanne, secrétaire régional CGSP Admi.

Une prochaine réunion du conseil de zone est prévue le 5 juillet. Même si le quorum n'est pas atteint, des décisions pourront être prises ce jour-là.

"Il nous paraît inconcevable de patienter jusqu'au 5 juillet sans avoir un retour du conseil par rapport à nos revendications", conclut Stepahn Cormanne.

Le préavis de grève a un effet immédiat et ce pour une durée indéterminée.

La première action est prévue mardi, à 19h30, devant la caserne de Verviers.

Lire la suite

(24/06/2024 : 18:32)

Trois ans de prison ferme pour un viol avec séquestration à La Louvière 

Le prévenu, qui utilise différentes identités, avait été arrêté à Anvers en janvier dernier à la suite d'un vol.

Il a été reconnu coupable d'un viol avec séquestration commis la nuit du 8 au 9 octobre 2021 à La Louvière. Il avait été contacté par la plaignante pour lui fournir une boulette de cocaïne. Selon cette dernière, il l'a enfermée chez elle et lui a imposé des fellations, laissant son sperme dans une couverture, ce qui a permis de l'identifier.

Lors de son procès, le prévenu avait contesté les faits, déclarant que c'était la victime qui s'était jetée sur lui et qui l'avait obligé à avoir des relations sexuelles.

Lire la suite

(24/06/2024 : 18:30)

Elections internes au MR, Georges-Louis Bouchez candidat à sa réélection 

"Sur proposition du président, le conseil du MR a décidé à l'unanimité l'organisation d'élections à la présidence du Mouvement Réformateur en vue d'une proclamation de résultat dans le courant de la semaine du 15 juillet", indiquent les libéraux.

Le mandat actuel de Georges-Louis Bouchez en tant que président court jusqu'au 30 novembre 2024. Le MR estime que cette temporalité pourrait nuire au bon déroulement des négociations en cours, notamment fédérales, et rappelle qu'en 2019, la formation du gouvernement avait été ralentie par des processus électoraux dans plusieurs partis.

L'élection se déroulera par voie électronique. Un appel à candidatures sera lancé dans les prochains jours, ajoute le MR.

Le conseil du MR a également décidé d'avancer d'autres scrutins internes prévus initialement fin 2025. Les élections visant à renouveler les présidences des sections locales, des fédérations d'arrondissement et des fédérations provinciales auront lieu durant le 1er semestre 2025, dans la foulée de l'installation des nouvelles majorités communales.

Lire la suite

(24/06/2024 : 18:21)

Un soignant sur quatre envisage de quitter la profession 

Près de 28% des répondants à l'étude envisagent de quitter leur emploi, tandis que 26% envisagent même de quitter la profession, souligne l'IEFH. Trois quarts des soignants interrogés estiment notamment que l'augmentation de la charge de travail les conduit à ne pas pouvoir réaliser certains actes, surtout au niveau relationnel. La complexification des soins et la multiplication des tâches administratives contribuent également à cette insatisfaction, selon l'enquête.

"Nombre de soignants évoquent aussi des situations de violences - entre collègues mais aussi de la part des bénéficiaires eux-mêmes", poursuit l'IEFH. "Les équipes incomplètes et le manque de temps accordé au travail d'équipe et à la concertation entre collègues sont aussi fortement préjudiciables."

Les conditions de travail peu propices à la conciliation entre les vies privée et professionnelle poussent en outre les femmes, qui constituent près de 86% des soignants, "soit à réduire leur temps de travail, soit à quitter purement et simplement le métier. C'est donc un enjeu majeur dans la rétention du personnel, d'autant plus chez la jeune génération", note le directeur de l'IEFH, Michel Pasteel.

L'étude révèle enfin un déséquilibre entre le manque de personnel infirmier et aide-soignant, d'une part, et la demande croissante de soins de l'autre. Cette pénurie a d'ores et déjà des conséquences directes, selon l'organisme. "On estime à entre 2.000 et 3.000 lits fermés sur l'ensemble des hôpitaux du pays faute de personnel infirmier", souligne l'IEFH.

Lire la suite

(24/06/2024 : 18:20)

Un préavis de grève déposé à la zone de secours Vesdre Hoëgne et Plateau 

Lors de ce conseil de zone, à la demande des syndicats, un plan du personnel devait notamment être à l'ordre du jour.

Les syndicats réclament, entre autres, du personnel opérationnel professionnel et volontaire en nombre suffisant, une prise en compte de la pyramide des âges ainsi qu'une concordance de l'organigramme avec les fonctions réellement exercées.

"Vendredi, alors que l'on n'a pas atteint le quorum au vu de l'absence de trop nombreux bourgmestre, nous avons eu le sentiment que l'on se moquait de nous. C'était un véritable manque de respect alors que de nombreux membres du personnel s'étaient déplacés", ont indiqué Julie Happaerts secrétaire permanente CSC SP et Stéphan Cormanne, secrétaire régional CGSP Admi.

Une prochaine réunion du conseil de zone est prévue le 5 juillet. Même si le quorum n'est pas atteint, des décisions pourront être prises ce jour-là.

"Il nous paraît inconcevable de patienter jusqu'au 5 juillet sans avoir un retour du conseil par rapport à nos revendications", conclut Stepahn Cormanne.

Le préavis de grève a un effet immédiat et ce pour une durée indéterminée.

La première action est prévue mardi, à 19h30, devant la caserne de Verviers.

Lire la suite

(24/06/2024 : 18:15)

Optimisme prudent des exportateurs belges, selon le baromètre Credendo 

L'indice de confiance est passé de 5,9 en 2023 à 6,1 cette année, soit le deuxième meilleur résultat (6,3 en 2017) depuis le lancement du baromètre. "Cela témoigne de la grande résilience et de la capacité d'adaptation des entreprises belges face aux crises de ces dernières années", souligne Nabil Jijakli, deputy CEO de Credendo.

Les prix de l'énergie et des matières premières affectent les ventes à l'étranger de sept entreprises exportatrices sur dix. "Ce qui reste élevé, mais témoigne d'une baisse par rapport aux années précédentes (80% en 2023)", détaille Credendo. La guerre en Ukraine (de 69% en 2023 à 64% en 2024) et les problèmes d'approvisionnement (de 59% à 53%) se tassent également. À l'inverse, les tensions géopolitiques (conflit commercial entre les États-Unis et la Chine, conflit armé au Proche-Orient, etc.) sont davantage citées (de 44% en 2023 à 54% en 2024), signe que les entreprises sont affectées par les conflits dans le monde.

Lorsqu'on évoque les freins rencontrés par les entreprises belges dans leurs activités d'exportation, l'augmentation des coûts de production est citée en premier (49% contre 33% en 2023), conséquence sans doute de la forte indexation des salaires en 2023 et des coûts de l'énergie. Le deuxième frein le plus cité est celui des formalités administratives (30%). Le troisième frein le plus cité est la recrudescence des risques politiques (26%).

Près de 1.000 sociétés issues de plus de 20 secteurs d'activité ont participé au baromètre de Credendo.

Lire la suite

(24/06/2024 : 18:10)

Dermagne, Morreale et Casier pour mener l'opposition PS dans les parlements 

"A la suite du scrutin du 9 juin, le PS a constaté un glissement à droite du paysage politique et a fait le choix d'aller dans l'opposition. Les socialistes y mèneront un travail d'opposition constructif et vigilant", a assuré le parti.

Le parti opère également quelques changements internes. L'actuel chef de cabinet de la ministre de la Défense Ludivine Dedonder, Jamil Araoud, occupera les fonctions de chef de cabinet du président, Paul Magnette, dès septembre. Des "référents" seront désignés pour les groupes parlementaires. Ex-directrice de l'Institut Emile Vandervelde et cheffe de cabinet de Mme Morreale, Anne Poutrain, sera en charge des groupes wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Emmanuelle Dardenne, en plus de la Chambre, veillera également aux destinées du groupe au Sénat.

Lire la suite

(24/06/2024 : 18:06)

Elections internes au MR, Georges-Louis Bouchez candidat à sa réélection 

"Sur proposition du président, le conseil du MR a décidé à l'unanimité l'organisation d'élections à la présidence du Mouvement Réformateur en vue d'une proclamation de résultat dans le courant de la semaine du 15 juillet", indiquent les libéraux.

Le mandat actuel de Georges-Louis Bouchez en tant que président court jusqu'au 30 novembre 2024. Le MR estime que cette temporalité pourrait nuire au bon déroulement des négociations en cours, notamment fédérales, et rappelle qu'en 2019, la formation du gouvernement avait été ralentie par des processus électoraux dans plusieurs partis.

L'élection se déroulera par voie électronique. Un appel à candidatures sera lancé dans les prochains jours, ajoute le MR.

Lire la suite

(24/06/2024 : 18:05)

Ultime chambre du conseil ce mercredi 

Cet accident de la route s'est produit le 20 mars 2022, vers 5h00, lors du ramassage des Gilles pour le carnaval local. Une voiture a percuté le cortège folklorique. Le bilan fut de six morts et une trentaine de blessés

Le parquet de Mons a retenu dans son réquisitoire les qualifications de meurtres et de tentatives de meurtre à l'égard du conducteur du véhicule, Paolo Falzone.

Une qualification de non-assistance à personne en danger a également été retenue à l'égard du passager de la BMW.

Lors de ce règlement de procédure, le parquet proposera ses qualifications à la chambre du conseil. Cette dernière devra décider s'il existe des charges suffisantes pour retenir les qualifications du ministère public et renvoyer ou non les inculpés devant le juge du fond (tribunal correctionnel ou cour d'assises). La chambre du conseil est libre de retenir des qualifications différentes de celles du parquet, indique ce dernier lundi.

Après l'ordonnance qui sera rendue lors des vacations ou à la rentrée, le dossier sera renvoyé devant la chambre des mises en accusation.

Lire la suite

(24/06/2024 : 18:00)

Des élections internes organisées au MR: Georges-Louis Bouchez se représente-t-il? 

"Sur proposition du président, le conseil du MR a décidé à l'unanimité l'organisation d'élections à la présidence du Mouvement Réformateur en vue d'une proclamation de résultat dans le courant de la semaine du 15 juillet", indiquent les libéraux.

Le mandat actuel de Georges-Louis Bouchez en tant que président court jusqu'au 30 novembre 2024. Le MR estime que cette temporalité pourrait nuire au bon déroulement des négociations en cours, notamment fédérales, et rappelle qu'en 2019, la formation du gouvernement avait été ralentie par des processus électoraux dans plusieurs partis.

L'élection se déroulera par voie électronique. Un appel à candidatures sera lancé dans les prochains jours, ajoute le MR.

Lire la suite

(24/06/2024 : 17:54)

Enseignement: le nombre de très bons élèves dans les écoles flamandes est faible 

En 4e primaire, seuls 10 % des élèves néerlandophones atteignent les deux niveaux de compétence les plus élevés en matière de résolution de problèmes mathématiques. En 2e année du secondaire de la filière A, la filière classique, à peine 13 % atteignent l'objectif minimum requis, toujours en ce qui concerne la résolution de problèmes mathématiques. Un pourcentage qui grimpe un peu en filière B, la filière réservée aux jeunes ayant des troubles de l'apprentissage ou préférant apprendre par la pratique : 21 %.

Les résultats sont nettement plus élevés pour les tests thématiques de mathématiques (géométrie, arithmétique, etc.). Autre point d'attention pour l'enseignement néerlandophone, surtout en primaire : la compréhension à la lecture. En 4e primaire, les élèves ne sont que 16 % à atteindre les deux niveaux de compétences les plus élevés.

1 % des élèves de 4e primaire

Enfin, de manière générale, la proportion d'élèves très performants est faible. En 4e primaire, seulement 1 % atteint le plus haut niveau de compétences en néerlandais et en mathématiques. En 2e secondaire, si l'on exclut la compréhension à la lecture, ce pourcentage ne dépasse pas 3 %.

Pour Ben Weyts (N-VA), le ministre flamand de l'Enseignement, ces résultats prouvent qu'il faut "maintenir le cap et se concentrer sur l'essentiel : le néerlandais, les mathématiques et l'acquisition de connaissances".

En Flandre, des évaluations centralisées, comparables à ce qui se fait côté francophone, ont été organisées pour la première fois en avril et en mai pour 69.500 élèves de 4e primaire et 63.000 élèves de 2e secondaire. D'ici 2027, tous les élèves flamands devront passer des évaluations centralisées à quatre moments de leur parcours scolaire.

Lire la suite

(24/06/2024 : 17:40)

Un incendie dans les caves de la tour Kennedy à Liège: les habitants évacués 

Le feu a pris vers 14h00 dans les caves de la tour Kennedy, située quai Paul van Hoegaerden à Liège. Les fumées se sont propagées via les gaines techniques et sont visibles à plusieurs étages du bâtiment.

Vers 16h00, les pompiers ont commencé à évacuer progressivement les habitants des appartements. Un message Be-Alert a été envoyé aux habitants de la tour Kennedy pour les inviter à rester sur leur balcon en attendant d'être évacués par les hommes du feu.

Le plan communal d'urgence a été déclenché par la ville de Liège. D'importants moyens médicaux ont été déployés. Selon la police, mardi vers 17h00, trois personnes ont été emmenées à l'hôpital pour intoxication. Elles se trouvaient dans les escaliers.

Un périmètre de sécurité a été mis en place autour du bâtiment.

Lire la suite

(24/06/2024 : 17:36)

Quarante caravanes de gens du voyage s'installent illégalement sur un terrain privé d'Eghezée: "Ils ont cassé le cadenas" 

Dimanche aux alentours de 14h, une quarantaine de caravanes sont venues s'installer sans autorisation sur le champ de foire d’Eghezée mettant la commune et la police devant le fait accompli. Problème : c’est sur ce terrain que se déroule dès le 5 juillet l’édition 2024 des Jeux Intervillages. Le montage des installations a commencé ce lundi rendant impossible une éventuelle cohabitation.

Ils ne comptaient pas partir

"On est un peu désabusés du fait qu'ils soient rentrés sans rien demander. Ils ont quand même cassé le cadenas et sont rentrés sur le site. On leur a expliqué que c'était très compliqué de rester ici vu que 15.000 personnes allaient être présentes sur le site, mais si on trouvait pas de solution, pour les mettre ailleurs, ils ne comptaient pas partir donc on pouvait annuler un an de travail avec 800 bénévoles", déplore Fabien De Beer, membre du comité d'organisation des Jeux Intervillages. "Ils ne voulaient pas parce qu'ici, le site leur plait énormément. On a bien dit que c'était pas trop possible. Finalement, ils ont bien accepté d'aller au foot d'Eghezée, ce qui n'arrangeait personne non plus", continue-t-il.

Le terrain est privé, pas communal, ce qui implique que légalement, les gens du voyage n'ont pas le droit de s'y installer. Après de longues heures de négociations et plusieurs options, toutes refusées par les gens du voyage, il a été décidé de les déplacer sur le terrain de football d'Eghezée, option qui n'était pas souhaitée par le bourgmestre Rudy Delhaise car des évènements y étaient prévus également : "Nous sommes en plein centre d'Eghezée, nous sommes également sur un terrain de football qui vient d'être entretenu et qui va être complètement amoché par les caravanes et les voitures qui s'y isntallent. On va devoir trouver un accord avec les gens du voyage pour qu'ils aident à remettre le terrain en état. Niveau agenda, ce qui est problématique c'est que nous avions une organisation à Eghezée dans le cadre de la braderie ce weekend. Nous allons accueillir plus de 300 enfants dans le cadre des olympiades, donc on va devoir trouver une solution pour organiser ces olympiades ailleurs", regrette le bourgmestre d'Eghezée.

Les caravanes devraient lever le camp au plus tard dimanche prochain. Des discussions sont en cours afin de discuter de la remise en état de la pelouse et du budget consacré une fois que le campement sera levé.

Lire la suite

(24/06/2024 : 17:14)

Suspension du nettoiement du quartier Brabant: les commerçants "catastrophés" 

"Nous partageons le constat de Bruxelles-Propreté concernant l'insécurité dans le quartier, tout le monde la subit", souligne M. El Hajaiji. "La commune pointe le fédéral qui ne met pas de moyens suffisants pour enrayer les nuisances liées essentiellement à la gare du Nord, et nous on se retrouve au milieu", déplore-t-il.

Le président de l'association tente cependant de positiver. "On espère que cette situation va réveiller les politiques, et notamment ceux qui composeront les futures majorités, sur la nécessité de se saisir réellement du problème de sécurité du quartier."

En attendant, tout le monde est consterné, assure M. El Hajaiji. "Le droit minimum de vivre dans la propreté n'est même plus garanti. Il n'est pas compliqué d'imaginer la frustration de commerçants qui tentent de se débrouiller au mieux, et le choc pour les riverains et clients qui arrivent dans le quartier."

Bruxelles-Propreté se dit prêt à reprendre du service dès qu'une solution aura été trouvée pour la sécurité de ses agents, ce qui ne semble pas pour tout de suite. D'ici là, une société privée devrait intervenir pour quelques jours dès mardi, a appris le président des commerçants.

Lire la suite

(24/06/2024 : 17:12)

France: les Ecologistes se désisteront quand un candidat RN risque d'être élu 

"A chaque fois qu'un candidat écologiste, membre du Front populaire, arrivera en troisième position, il se retirera au profit du candidat qui respecte les valeurs de la République pour battre l'extrême droite", a-t-elle déclaré, précisant attendre dorénavant "la même clarté de l'ensemble des forces politiques qui se disent républicaines".

Le leader de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon "n'est pas le leader du Nouveau Front populaire et il ne sera pas Premier ministre", a, par ailleurs, encore déclaré Marine Tondelier.

Au sein des différents partis qui composent l'alliance de gauche, le PS, LFI, le PCF et les Ecologistes, "il y a un accord pour dire que le Premier ministre devra être trouvé au consensus parmi les différentes forces politiques", affirme Marine Tondelier, qui précise que le candidat devra convenir aux quatre partis.

Lire la suite

(24/06/2024 : 17:07)

Incendie dans les caves de la tour Kennedy à Liège: les habitants évacués 

Le feu a pris vers 14h00 dans les caves de la tour Kennedy, située quai Paul van Hoegaerden à Liège. Les fumées se sont propagées via les gaines techniques et sont visibles à plusieurs étages du bâtiment.

Vers 16h00, les pompiers ont commencé à évacuer progressivement les habitants des appartements.

Le plan communal d'urgence a été déclenché par la ville de Liège. D'importants moyens médicaux ont été déployés. Selon la police, il n'y aurait pas de blessé. 

Un périmètre de sécurité a été mis en place autour du bâtiment.

Lire la suite

(24/06/2024 : 17:05)

Peine de quatre ans confirmée pour la figure-clé d'une bande de cambrioleurs roumains 

Selon l'accusation, cette organisation criminelle pourrait être liée à 22 cambriolages, 11 tentatives et un vol simple entre octobre 2019 et novembre 2022. Les malfrats se sont principalement emparés de bijoux, d'ordinateurs portables, d'argent liquide mais aussi de bouteilles de vin et de whisky, d'une boîte à cigares ou encore d'une voiture de luxe et d'une camionnette. Ils ont également volé des vêtements militaires dans une caserne à Ypres.

Adrian M. avait été arrêté après un cambriolage à Knokke le 16 novembre 2019. Ses compagnons avaient réussi à s'enfuir mais avaient alors abandonné un sac contenant des bijoux volés. Le prévenu, figure-clé de la bande de cambrioleurs, a été condamné par défaut à quatre ans de prison ferme fin février dernier. Huit autres personnes avaient, de leur côté, écopé d'un à quatre ans de prison, avec ou sans sursis.

La défense a fait opposition à ce jugement par défaut, donnant lieu à un nouveau procès pour le prévenu roumain. Adrian M. y a reconnu qu'il avait effectivement effectué des trajets contre rémunération, mais qu'il ne savait pas exactement ce que faisaient ses compatriotes.

Le tribunal a néanmoins confirmé la condamnation à quatre ans d'emprisonnement effectif. Son arrestation immédiate a été ordonnée.

Lire la suite

(24/06/2024 : 16:37)

Un incendie s'est déclaré dans les caves de la tour Kennedy à Liège 

Le feu a pris vers 14h00 dans les caves de la tour Kennedy, située quai Paul van Hoegaerden à Liège. Les fumées se sont propagées via les gaines techniques et sont visibles à plusieurs étages du bâtiment.

Sur place, les pompiers ont demandé aux habitants de rester confinés le temps de l'intervention dans cette tour de 85 mètres de haut.

Le plan communal d'urgence a été déclenchée par la ville de Liège. D'importants moyens médicaux ont été déployés. Selon la police, il n'y aurait pas de blessé.

Un périmètre de sécurité a été mis en place autour du bâtiment.

Lire la suite

(24/06/2024 : 16:11)

Dernière mise à jour : 25/06/2024 : 05:13